Sprinter Club

Le running pour tous

Catégorie : Non classé

Faut-il courir avec un gilet lesté ?

Beaucoup de sportifs se demandent aujourd’hui s’il est nécessaire de courir avec des poids? Le gilet lesté semble être une excellente solution.

Qu’est ce qu’un gilet lesté ?

Le gilet lesté est un accessoire indispensable pour l’entraînement. Aujourd’hui, beaucoup de sportifs, surtout ceux qui pratiquent la musculation l’utilisent car il semble proposer de multiples avantages:
• Il multiplie la force et la résistance des muscles et augmente la densité osseuse par la même occasion.
• Il agit de manière incroyable sur le système cardiovasculaire
• Il vous débarrasse des poids qu’il faut porter sur les mains et permet en même temps de répartir les poids correctement.
Aujourd’hui, on peut trouver sur le marché de nombreuses marques de veste lestée. Ce qui laisse un choix large aux sportifs qui doivent s’entraîner régulièrement dans le but d’obtenir de meilleurs résultats. Les poids sont souvent amovibles pour faciliter l’utilisation de l’accessoire. Cela permet au sportif de choisir la charge adaptée à son évolution.

Courir avec cet accessoire

Les sportifs savent que le gilet lesté est indispensable pour courir. Il augmente, en effet, l’intensité de la course. Il est possible de répartir différents poids à l’intérieur de la veste. Courir avec cet accessoire peut vous garantir un grand confort à condition de répartir les poids de manière égale. N’oubliez pas qu’un déséquilibrage causé par une mauvaise répartition des charges peut vous blesser. La veste lestée peut servir au travail de l’impulsivité de manière incroyable: ce qui est une aubaine pour de nombreux athlètes. Une précision est à apporter en ce qui concerne cet accessoire, il sert à intensifier l’entraînement et à améliorer la performance.
Il faut arrêter de croire qu’il peut vous aider à perdre du poids en brûlant les calories, ce n’est pas le cas. Pour perdre du poids, vous avez besoin de sprints et d’autres exercices adaptés. Le gilet aide à garder la bonne posture pendant l’entraînement, servez-vous d’un gilet lourd pour commencer, ensuite d’un gilet léger et pour terminer, ne mettez plus de gilet. Lorsque vous courez avec un gilet lesté, n’oubliez pas de porter des chaussures de sport adaptées. Aujourd’hui, sur Internet, vous pourrez trouver un gilet lesté pas cher.

Sprinterclub.fr – Dossier Chaussures de running

Parmi les équipements indispensables pour la pratique de la course à pied, il y a bien évidemment les chaussures de course ! Je vais vous expliquer pourquoi c’est important d’acheter des chaussures de running de qualité en me basant sur ma propre expérience lorsque je débutais en running.

Mon parcours

Lorsque j’ai repris sérieusement le running il y a environ 6 ans, je me rendais compte que certaines personnes pratiquant aussi la course à pied autour de moi avaient au pied des chaussures étranges qui n’avaient rien à voir avec mes baskets que j’avais depuis une bonne dizaine d’années. Lorsque j’interrogeais ces personnes… ils me vantaient la qualité de course pouvait obtenir grâce à des chaussures spécialement conçues pour le running, est à l’époque alors que la mode du Running encore développait le marché des chaussures de Running était embryonnaire, j’étais assez dubitative !!
Cependant, à force de me faire des entorses de réaliser que j’avais des ampoules à Sion, je me suis mise dans l’idée de m’intéresser de plus près ce que pouvait réellement m’apporter une bonne paire de chaussures de Running. Je me suis alors laissé -convaincre par un ami- de me faire conseiller puis quelques semaines après je me suis lancé et j’en ai acheté !


Pour rendre compte de la différence qu’il y a entre courir avec une paire de chaussures spécialisées de basket classique, il faut expérimenter la chose. En effet, je dois avouer que rien qu’au niveau confort, vous y gagnerez vraiment en achetant une paire de chaussures de Running, et sachant comme cela peut être important, on peut dire que c’est un point à ne pas négliger.

Ce que cela a donné (après moultes péripéties…) 

En essai, j’ai aussi vu mes performances vraiment s’améliorer, sans doute parce que j’étais plus à l’aise dans mes chaussures et que je sentais moins inhérente de la course, et cela m’a apporté une véritable satisfaction est bien meilleure qualité. En un mot, j’ai pris beaucoup plus de plaisir à courir qu’avant et cela a logiquement influé sur mes performances( et franchement cela m’a fait très plaisir !).
Je veux dire que l’achat d’une paire de chaussures de Running a été aussi miraculeux, notamment mes chevilles, alors que j’avais jusque-là des entorses et des ampoules à répétition, comme je vous l’ai expliqué plus haut.
Alors je sais, s’offrir des chaussures de ce type n’est malheureusement pas la portée de tous, car il fait consacrer un certain budget, mais je vous assure que l’investissement en vaut vraiment la peine pour toutes ces raisons.

Essayez de demander à quelqu’un qui porte ce type de chaussures spécialisées pour la course, s’il pourrait recourir avec des chaussures classiques comme des baskets, vous verrez immédiatement sur son visage qui vous indiquera que cela est absolument impossible tant la différence est criante…

Sprinterclub.fr – Dossier Running

La dernière fois, nous avions parlé de l’importance d’avoir une bonne alimentation, et je vous disais que le fait de s’alimenter correctement avant et après l’effort participait à favoriser les bienfaits du running, particulièrement si vous travaillez des aspects comme le sprint.

Les 3 erreurs à ne pas faire lorsque l’on cours

Dans le même ordre d’idée, voici quelques conseils supplémentaires que j’ai décidé de retranscrire cette fois sous forme d’erreur à ne pas faire, concernant d’autres bonnes pratiques qui amélioreront votre rapport à la course à pied si vous voulez vraiment progresser.

1. Votre position de course

La manière dont vous vous tenez lorsque vous courrez est fondamental sur plusieurs points. Tout d’abord, le fait de se tenir correctement au niveau du corps de votre corps est essentiel pour de multiples raisons comme:
• protéger votre dos
• protéger vos articulations
• gagner en endurance
En effet, les débutants au running ou au sprint se focalisent souvent sur leurs jambes, avec l’idée de courir comme des canards. Je dois avouer que pour moi même, le regard des gens m’avait beaucoup interloqué lorsque je commençais à courrir, et je me sentais quelque peu complexée de n’avoir aucune technique et j’avais PEUR du jugement.
Au-delà de cette peur injustifiée, sachez que de prendre le temps de bien vous positionner pendant votre course vous permettra d’être plus à l’aise et de moins sentir « la violence » de l’entrainement.

2. S’équiper en conséquence

Si vous désirez vraiment vous mettre sérieusement (ou pas) à la course à pied, alors je ne saurais trop vous recommander de prendre en considération le fait de bien vous équiper. Chaussures de running, vêtement de sport, mp3 ou smartphone avec une playlist motivante…Le fait d’encadrer sa démarche de running est essentiel pour « professionnaliser votre course ».Investir dans du bon matériel de course vous permettra de prendre plus au sérieux votre rapport à la course à pied et de ne pas abandonner au bout de quelques séances par fainéantise !

3.S’échauffer et penser à son mental

Lorsque je cours, je vois bien souvent des personnes qui ne prennent malheureusement pas la temps de s’étirer que ce soit avant ou après la course. Or, cette démarche est vraiment importante lors de la pratique du running. N’oubliez pas que même avec les meilleures chaussures de running de la Terre, la course à pied est un sport violent qui va mettre à rude épreuve votre dos, vos articlations, vos pieds etc. Aussi, s’étirer n’est pas une option, c’est un obli-ga-tion !
Gagner en souplesse est essentielle pour apaiser les tensions, détendre les muscles et aussi éviter les courbatures. Par ailleurs, l’aspect mental est aussi très important pour aller au bout de son objectif.
>Peu importe le moyen (vidéo youtube de méditation, musique entrainante), faites travailler votre mental, il vous remerciera !

Sprinterclub.fr – Dossier Running & Nutrition

Lorsque vous réalisé un exercice physique, ce que vous consommer avant et après votre sport est essentiel pour de multiples raisons, et cela est particulièrement valable pour le running.Focus sur les bonnes pratiques et les raisons de s’alimenter de façon adaptée après une séance de running.

Garantir l’efficacité de la séance

Pour qu’une séance de running soit efficace, il faut aussi que la nourriture que vous ingurgitez avant et après votre running soit adaptée.
En effet, l’activité digestive mobilise énormément de ressources pour l’organisme et, si vous faites un repas trop copieux avant d’aller courir, vous risquez simplement de vous alourdir inutilement et d’être moins performant. Le mieux est donc de manger très léger, par exemple un jus de légumes qui se digère bien et de ne surtout pas prendre de repas copieux.
Avec l’activité de digestion en moins, votre corps sera plus à même de mobiliser ses ressources pour gérer votre effort.

Que manger pendant l’effort?

Le mieux est tout d’abord surtout de s’hydrater avant de penser à manger. Il est important pour le corps de lui apporter des minéraux afin qu’il puisse avoir de l’énergie qui viendra le soutenir pendant l’effort. En réalité, la règle de savoir ce que l’on doit manger avant et pendant l’effort sportif est la même: léger et avec des vitamines et des minéraux. Imaginez-vous manger un sandwich pendant votre séance de running? Bien sûr que non ! Alors privilégiez là encore des aliments riches et facile à digérer.

Que manger après le running ?

Après votre course à pied, vous pouvez par exemple prendre une boisson de récupération avec une petite barre de céréales. Attention à ne pas boire par grande gorgée car ce reflexe lorsque l’on a soif génère souvent des maux d’estomac important?
Vous l’aurez compris, la prise d’aliments lourds et complexe à digérer n’intervient à aucun moment dans la pratique du running. Cette manière de procéder vous permettra de tirer véritablement profit des bienfaits du footing en général (maigrir, améliorer votre cardio, lutter contre des maladies cardiovasculaires…) alors prenez les bons réflexes maintenant, votre corps vous dira merci !

Comment faire pour courir plus vite ?

Courir vite ou plutôt courir plus vite est une problématique qui est commune à beaucoup de sportifs car elle permet de prendre le dessus sur ses adversaires dans de nombreuses activités sportives (running, basket-ball, football, athlétisme, handball…). Voici des conseils utiles pour vous améliorer dans vos sprints.

Utilisez vos bras

Pour pouvoir sprinter et plus rapidement, vous devez absolument utiliser vos bras qui vous permettront d’augmenter de façon importante la longueur de chacune de foulée et dont la rapidité de votre course. Vos bras sont en effet faire comme un balancier qui va permettre d’accélérer le mouvement durant vos foulées. Pour y arriver il suffit d’augmenter la vitesse de basculement de bras à l’avant et à l’arrière de votre corps. N’hésitez pas à aller chercher très loin devant et derrière pour profiter pleinement du potentiel de bras en termes de puissance et de poids. Pensez à bien synchroniser vos bras avec vos jambes pour que l’effet de balance soient à son maximum.

Courez sur la pointe de vos pieds

Il est aussi conseillé de courir sur la pointe des pieds pour aller plus vite. En effet, si vous posez vos talons à chaque foulée sur le sol vous allez alors diminuer le temps de la poussée et donc augmenter le temps lié au contact de vous pied avec le sol. Chaque foulée a une durée beaucoup plus rapide. Courez donc sur la pointe des pieds en vous penchant vers l’avant. Vous aurez ainsi un appui bien plus dynamiques et aussi bien entendu plus court.

Musclez-vous

N’hésitez vraiment pas à avoir à la musculation pour pouvoir sprinter vite. C’est surtout les muscles des jambes qu’il va falloir muscler pour en augmenter la puissance. C’est également les muscles de fesses mais également de foutre et de vos hanches qu’il faudra muscler. De cette façon vos mouvements seront beaucoup plus rapides et explosifs aussi. Vous pouvez commencer par faire des exercices tous les jours comme des soulevés avec des charges par exemple ce qui vous permettra de vous muscler rapidement et naturellement.

Mangez bien

Il faut aussi avoir le moins de graisse possible pour pouvoir courir vite. Inutile de faire un gros régime ou de supprimer toutes les matières grasses mais manger équilibrer et surtout limiter le plus possible les mauvaises graisses. Limitez également les aliments sucrés en préférant les protéines, les féculents ainsi que tout ce qui est fruit et légume.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén